Objectifs et contexte

Quel contexte ?

L'objectif du colloque « AstroEdu-Fr » est de partager des expériences de recherche, enseignement, formation et/ou de médiation pour promouvoir l’utilisation de l’astronomie pour l’éducation. Il a pour ambition d’aboutir à un « livre blanc » sur l’utilisation de l’astronomie pour l’éducation au sein de l’espace francophone.

L'astronomie offre depuis toujours un contexte particulièrement inspirant pour le développement des compétences associées à la démarche scientifique et pour l'exploration des lois fondamentales de la physique ainsi que des concepts mathématiques à l'école.

Au-delà de cette motivation, quelles sont les pratiques et les objectifs qui se cachent derrière les termes « astronomie à l'école » ? La place de l'astronomie à l'école n'aura de sens véritable qu'en lien avec un travail de recherche au sein d'un champ de recherche émergeant en France autour de la « didactique de l'astronomie ».

Au croisement des sciences et des mathématiques, cette didactique pose ouvertement la question de l'interdisciplinarité à la fois dans les pratiques des enseignants et dans les contenus des activités pédagogiques, ce qui est tout à fait d'actualité avec les nouveaux programmes d'enseignement scientifique au lycée. Par ailleurs, l'astronomie se prête parfaitement à l'éducation aux médias et à l'exercice de la pensée critique  dont tout le monde a tant besoin de nos jours face à l'afflux incessant d'informations.

Depuis deux ans environ, l'IAU (Union Astronomique Internationale) a demandé à plusieurs chercheurs français d'entreprendre un recensement des travaux de recherches menés en France sur le thème « Astronomy education ». Il ne s'agissait pas de recenser toutes les activités utilisant le thème de l'astronomie mais de regrouper des recherches sur l'enseignement, la manière d'enseigner ou d'apprendre. Ce travail a conduit à une liste d'une centaine de travaux, conduit par une dizaine de chercheurs.

Présenté lors du colloque international AstroEdu à Munich en septembre 2019, ce recensement montre la nécessité d'un effort important pour structurer l'ensemble des recherches en France sur l'astronomie et l'éducation. En parallèle, l'IAU a créé un bureau dédié à l'Astronomie pour l'Education (Office of Astronomy for Education) en janvier 2020. Plusieurs organisateurs du colloque, dont l'Université Cergy Pontoise, seront parties prenantes des efforts de ce bureau, en particulier dans la structuration d'une communauté de recherche et de pratique intégrant l'espace francophone.

Pour qui ?

En hommage à Jean-Claude Pecker, et avec le patronage de l’Académie des sciences, le colloque AstroEdu - FR a pour objectif de réunir, structurer et faire discuter les chercheurs en astrophysique, chercheurs en didactique, enseignants, formateurs et médiateurs, présents dans l'ensemble de l'espace francophone.

AstroEdu-FR est soutenue par plusieurs institutions afin de permettre à un maximum de personnes de venir. Ainsi, lors de votre inscription, n'hésitez pas à indiquer si vous avez besoin d'une subvention pour financer votre participation. Elle peut inclure uniquement les frais d'inscription, ou votre voyage, ou votre hébergement (environ 80-100 euros / nuit).

Thématiques

Le colloque AstroEdu - FR a pour objectif de réunir et de faire discuter cette communauté autour des grandes thématiques suivantes :

(1) le savoir savant et la transmission des connaissances. Quels sont les concepts visés, depuis leur signification dans le domaine de recherche de l'astrophysique jusqu'à leur place dans le programme scolaire associé aux différentes disciplines ? Comment mettre en lien les différentes disciplines de façon à donner du sens à l'enseignement ?

(2) les pratiques enseignantes. Comment insérer cette démarche dans les pratiques quotidiennes des enseignants et des formateurs, en tenant compte des contraintes institutionnelles ?

(3) l'éducation formelle et informelle. Quelles sont les utilisations des centres d'observations, des planétariums ? Quels liens et quelles différences entre la médiation et l’enseignement ? Quelle place pour la recherche en astrophysique et pour la science participative dans l’enseignement ?

(4) Quels besoins en formation initiale et continue ?

Hommage à Jean-Claude Pecker

Jean-Claude Pecker, astrophysicien membre de l'Académie des Sciences et professeur émérite au Collège de France, nous a quitté le 20 février 2020 dans sa 97è année. Il fut un grand humaniste et rationaliste qui avait la passion de la transmission. Il s'est beaucoup préoccupé de l'enseignement de l'astrophysique en France et aussi dans le monde, notamment par la création de ce qui est devenu maintenant l'ISYA (International School for Young Astronomers) de l'Union Astronomique Internationale. Il fut également un défenseur ardent et promoteur infatigable de la culture scientifique: il a été notamment Président de la Société astronomique de France, Président d'honneur de l'Association
des Planétariums de Langue Française, du Comité de Liaison Enseignants Astronomes.

Personnes connectées : 1