Programme détaillé

Le colloque AstroEdu-Fr aura lieu en présentiel, pour faciliter les discussions informelles et permettre des activités pratiques ou nécessitant du matériel spécifique. Cependant, nous prévoyons de permettre une participation en ligne pour une grande partie de la conférence. Cette option a pour but de permettre à un plus grand nombre de participants de nous rejoindre, de limiter l’impact carbone et bien sûr de tenir compte de l’éventualité d’une prolongation de l’état d’urgence sanitaire de l’année 2020.

Le programme est construit autour de présentations orales individuelles et de trois séries d’ateliers. Une large place est laissée à la discussion. Cette organisation permettra à la fois un état des lieux et l’émergence de propositions pour l’avenir.

Les interventions de participants peuvent prendre trois formes.

(1)   Poster

Ils seront mis en ligne sur le site de la conférence, avec le nom et la photo de l’auteur. Les participants y auront ainsi accès avant la conférence et pourront en discuter avec l’auteur pendant les temps de discussion et de pause. Les posters ne seront pas imprimés. 

(2)   Oral  

Orateurs invités : 30’+15’ questions

Orateurs non invités : 20’ + 5’ questions

(3)   Ateliers

Trois séries de quatre ateliers en parallèle sont prévus. Certains ateliers sont prédéfinis, d’autres seront définis selon les propositions des participants. La thématique des ateliers est explicitée ci-dessous.

Un animateur est désigné pour chaque atelier. Il contactera les participants afin de décider ensemble de l’organisation la plus adaptée selon chaque atelier.

Chaque atelier pourra accueillir environ 20 personnes, ce qui laissera un temps de présentations individuelles et un temps de discussion selon l’organisation décidée.

 

Chaque journée est centrée sur un ou deux thèmes parmi ceux décrits dans l’annonce :

  • Jeudi 7 janvier 2021

Matinée : Ouverture du colloque (P. Léna)

Table ronde sur la thématique générale du colloque, animée par Gilles Dawidowicz avec :

E. Klein (physicien et philosophe des sciences),

C. de Hosson (chercheurse en didactique des sciences),

JY Daniel (fondateur de Sciences à l'Ecole, ancien inspecteur général),

L. Rezeau (Professeure à Sorbonne Université, Laboratoire de Physique des Plasmas, membre de l'association Femmes & Sciences),

T. Appéré (enseignant-relais de l'Union Astronomique Internationale).

 

 

Après-midi : Le savoir et la transmission des connaissances

Ateliers : Les ateliers du jeudi permettront une première approche de ce qui existe et des questions qui se posent. Les discussions seront prolongées dans les ateliers du vendredi, plus centrés sur les différents projets qui peuvent être menés. Chaque atelier pourra apporter des éléments de réponse aux questions suivantes :

(a) Quelle est l'étendue du contenu en astronomie dans l’éducation ?

(b) Quels sont les sujets spécifiques en astronomie les plus répandus ?

(c) Quel est le but de l’enseignement ? Quelle est la place de la culture scientifique ?

 

Atelier 1.1 : les programmes

Les rapports du conseil national de la recherche américain (National Research Council 2001, 2010) ont avancé l'hypothèse que l’astronomie pouvait être une "passerelle pour les sciences". L’astronomie peut ainsi offrir des opportunités d'enseigner de nombreux concepts typiquement situés dans des disciplines scientifiques distinctes, et ainsi montrer aux élèves les liens entre ces matières apparemment distinctes. Salimpour et al. (2020) ont étudié la place de l’astronomie dans les programmes scolaires des pays de l’OCDE. Cet atelier reprendra, pour les pays de l’espace francophone, les questions posées par Salimpour et al. (2020).

 

Atelier 1.2 : un état des lieux des démarches

La place de l’astronomie dans l’éducation est très diverse par les acteurs et les méthodes. Elle peut être introduite dans l’éducation formelle par un(e) enseignant(e) seul(e) avec sa classe, en collaboration avec un centre d’astronomie (planétarium, club amateur, …) ou avec des chercheurs (partenariats, projet spécifiques, …). Il peut s’agir de séquences en classe, de projets, d'ateliers culturels ou scientifiques, ou de sorties pédagogiques. L’astronomie est également très présente dans le cadre de l’éducation informelle. Les méthodes peuvent utiliser des modèles (maquettes construites à la main, simulations numériques, calculs analytiques…), des observations (prises par les élèves ou non…).

L’objectif de cet atelier est de proposer un état des lieux comparatifs des différentes démarches actuelles permettant de promouvoir la place de l’astronomie dans l’éducation. Il est assez général et permettra d’ouvrir la discussion autour des ateliers plus spécifiques du vendredi.

 

Atelier 1.3 : Astronomie et égalité

L’astronomie est utilisée dans les classes comme vecteur d’égalité dans plusieurs domaines de la société : égalité des chances pour les élèves de zones sensibles ou physiquement éloignées des centres de culture ; égalité filles/garçons par la présentation du rôle historique des femmes en astronomie ; égalité entre les élèves plus forts académiquement et ceux plus faibles, en les faisant participer à des projets qui ne sont pas forcément basés sur les connaissances enseignées à l’école dans le cadre des programmes.

Cet atelier a comme objectif de partager des expériences, des outils et des méthodologies qui permettent de favoriser ce rôle important de l’astronomie dans la société.

 

Atelier 1.4 : à définir en fonction des propositions

 

  • Vendredi 8 janvier 2021 

(2) Les pratiques enseignantes, (3) Lien entre l’éducation formelle et informelle

Présentations orales :

Invitée : V. Frède, Université de Toulouse

(Oral 2/3/4/5)

Ateliers : Les participants aux trois ateliers du vendredi présenteront des projets qu’ils ont menés ou analysés. Ils peuvent avoir eu lieu dans le cadre de l’éducation formelle ou informelle. Nous avons choisi de distinguer trois types de projets afin de permettre une discussion plus spécifique et approfondie.

Atelier 2.1 : des projets pluridisciplinaires

L’objectif de ces projets est d’associer plusieurs disciplines et de montrer les liens. Il s’agira en particulier de voir quels concepts et quels thèmes sont les plus adaptés à ce type de projet.

Atelier 2.2 : des activités spécifiques

Ces projets sont centrés sur une activité spécifique telle que l’observation ou la construction de maquette.

Atelier 2.3 : des projets de collaborations

Il s’agit dans cet atelier de discuter de l’impact des collaborations externes pour promouvoir l’astronomie dans l’éducation.

 

Atelier 2.4 : à définir en fonction des propositions

 

  • Samedi 9 janvier 2021

(4) La formation

 Présentations orales :

Invitée : L. Dionne, Université Ottawa, “Les pieds dans la terre, ... la tête dans les étoiles: une quête d’équilibre dans la formation des enseignants!”

Oral 6/7/8/9

Ateliers :

Ateliers 3.1-3.4 : à définir en fonction des propositions

Personnes connectées : 1